# Prezi rencontre actuellement des difficultés techniques. Veuillez cliquer ici pour un rapport de situation en temps réel et les composants concernés.
# Prezi rencontre actuellement des difficultés techniques. Veuillez cliquer ici pour un rapport de situation en temps réel et les composants concernés.

Comment choisir le bon graphique pour vos données ?

Comment choisir le bon diagramme ou graphique pour vos données ?

Si vous avez des données à visualiser, assurez-vous d'utiliser le bon graphique. Alors que vos données peuvent être visualisées au sein de différents types de graphiques, c'est votre devoir de sélectionner celui qui assure la meilleure clarté et précision au service de votre message. Souvenez-vous, les données ne sont un atout que si vous savez les représenter en contexte.

Quelle est l'histoire portée par vos données ?

Avant de créer un graphique, il est important de comprendre son utilité. Les graphiques, cartes, et infographies aident les personnes à comprendre des données complexes, à trouver des constantes, à identifier de tendances, et à narrer une histoire. Pensez au message à transmettre à votre audience

Suivez les bonnes pratiques de la création de graphique. Vos chiffres doivent parler et vos graphiques doivent s'adapter en fonction. Que souhaitez montrer ? Il y a quatre types de graphiques principaux :

  • Comparaison
    Les graphiques comparatifs sont utilisés pour comparer un ou plusieurs ensembles de données ou mettre en évidence des différences dans le temps.
  • Relation
    Les graphiques pour relations montrent la connexion ou correlation entre deux variables ou plus.
  • Composition
    Les graphiques de composition sont utilisés pour afficher les parties d'un tout et l'évolution dans le temps.
  • Distibution
    Les graphiques de distribution sont utilisés pour montrer comment les variables sont distribuées dans le temps, pour identifier les cas particuliers et les tendances.

Clarifiez le nombre de variables que vous souhaitez montrer, combien de points de données vous souhaitez afficher et comment vous souhaitez échelonner vos axes.

Les graphiques en courbes, à barres et les histogrammes représentent des changements dans le temps. Les graphiques en pyramide ou en secteurs représentent les parties d'un tout. Quant aux nuages de points et les cartes proportionnelles sont pratiques si vous avez de nombreuses données à visualiser.

Types de graphiques

Graphiques en courbes

line-charts-2__2_.png

Un graphique en courbes révèle les tendances et changements dans le temps. Les graphiques en courbes peuvent être utilisés pour montrer les relations au sein d'un ensemble de données continu et peut être appliqué à une grande variété de catégories, incluant le nombre de visiteurs quotidien d'un site web ou les variations des prix du marché.

Bonnes pratiques de création d'un graphique en courbes :

  • Labelisez clairement vos axes.Assurez-vous que le spectateur sait ce qu'il évalue.
  • Supprimez les éléments de graphique gênants. Les grilles, les couleurs variables et les légendes volumineuses peuvent distraire le spectateur de voir rapidement la tendance générale.
  • Zoomez sur l'axe des y si votre ensemble de données commence au-dessus de zéro. Dans certains cas, la modification de l'échelle de l'axe des y facilite la compréhension des données par les téléspectateurs.
  • Évitez de comparer plus de 5 à 7 lignes. Vous ne voulez pas que votre graphique soit encombré ou difficile à lire. Visualisez les données dont vous avez besoin pour raconter votre histoire, rien de plus.

 

Graphiques en secteurs

pie-charts-2__3_.png

Le graphique en secteurs est l'un des types de graphiques les plus utilisé. Les graphiques en secteurs sont utilisés pour montrer les parties d'un tout. Un graphique en secteurs représente les nombres en pourcentages et la somme totale de tout les segments équivaut à 100 pour cent.

Bonnes pratiques de création d'un graphique en secteurs :

  • Assurez-vous que vos segments totalisent jusqu'à 100. Cela semble évident, mais c'est une erreur courante.
  • Gardez-le clair et cohérent. Comparez seulement quelques catégories pour faire passer votre message. Si les tranches ont à peu près la même taille, pensez à utiliser un graphique à barres ou à colonnes à la place.
  • Évitez d'utiliser des images 3D ou d'incliner votre graphique à secteurs. Cela rend souvent vos données impossibles à lire, car le spectateur essaie de comparer rapidement les angles.

 

Graphiques à barres et histogrammes

bar-and-column-charts-2__1_.png

Les graphiques à barres et les histogrammes sont utilisés pour comparer différents éléments. Les barres d'un histogramme sont verticales alors que les barres d'un graphique à barres sont horizontales. Les graphiques à barres sont généralement utilisés pour éviter l'encombrement lorsqu'un label de données est long ou si il y a plus de 10 éléments à comparer. Ils sont faciles à comprendre et à créer.

Bonnes pratiques de création d'un graphique à barres et histogramme

  • Commencez l'axe des y à zéro. Nos yeux sont sensibles à l'aire des barres sur un graphique. Si ces barres sont tronquées, le spectateur peut tirer des conclusions erronées.
  • Labellisez les axes. Cela donne le contexte à votre spectateur.
  • Mettez des étiquettes de valeur sur les barres. Cela permet de préserver les lignes épurées des longueurs de barres.
  • Évitez d'utiliser trop de couleurs. L'utilisation d'une seule couleur ou de différentes nuances de la même couleur est une bien meilleure pratique. Vous pouvez mettre en évidence une barre en particulier si c'est le message que vous souhaitez faire passer.

 

Carte proportionnelle

treemap-2__1_.png

Les cartes proportionnelles montrent les parties d'un tout. Elles affichent l'information hiérarchique comme un emboitement de rectangles dont la taille et la couleur varie en fonction de la valeur associée. La taille de chaque rectangle représente une quantité, alors que la couleur peut représenter la valeur d'un nombre ou une catégorie.

Les cartes proportionnelles vous permettent de voir les tendances et d'effectuer rapidement des comparaisons, particulièrement si une couleur est proéminente. Alors que les feuilles de calcul peuvent montrer plusieurs rangée de données, les cartes proportionnelles peuvent représenter des centaines de milliers d'éléments au sein d'un ensemble organisé, facilitant la compréhension des récurrences en quelques secondes. De plus, elles optimisent l'utilisation de l'espace.

Bonnes pratiques de création d'une carte proportionnelle :

  • Commencez avec des données et un message clairs. Les cartes proportionnelles peuvent souvent impliquer beaucoup de données, il est donc essentiel de savoir exactement ce que vous souhaitez mettre en évidence.
  • Utilisez des couleurs vives et contrastées pour que chaque région soit facilement visible. Mais éviter « l'effet arc-en-ciel ». Choisissez judicieusement vos couleurs.
  • Labellisez chaque région de manière appropriée avec du texte ou des chiffres. Cela permet au spectateur d'évaluer plus facilement votre carte proportionnelle rapidement, sans erreur.
  • Évitez d'encombrer votre carte proportionnelle avec trop de cases. Les cartes proportionnelles peuvent contenir n'importe quel nombre de cases, mais l'espace est limité! Vous ne voulez pas que votre carte proportionnelle soit difficile

 

Graphiques à aires

area-chart-2__1_.png

Les graphiques à aires sont similaires aux graphiques en courbes, avec de subtiles différences. Les deux peuvent montrer les changement dans le temps, les tendances générales, et le continuité d'un ensemble de données. Cependant, même si les graphiques à aires peuvent fonctionner de la même façon que les graphiques en courbes, l'espace entre les axes et la courbe est rempli, indiquant un volume.

Bonnes pratiques de création d'un graphique à aires :

  • Rendez-le facile à lire et évitez l'occlusion. Cela se produit lorsqu'une ou plusieurs couches couvrent des informations importantes sur le graphique.
  • Utilisez un graphique à aires empilées pour de multiples ensembles de données si vous souhaitez mettre l'accent sur les relations des parties à un tout.
  • Utilisez des graphiques à aires pour voir la situation dans son ensemble. Prenez la population, par exemple. Les graphiques linéaires sont utiles pour montrer la variation nette de la population au fil du temps, tandis que les graphiques à aires sont bons pour montrer la population totale au fil du temps.
  • Évitez de comparer trop de jeux de données. Utilisez plutôt un graphique linéaire, c'est plus clair.
  • Donnez le contexte approprié avec des labels et des légendes appropriés.

 

Graphiques Pyramide et graphiques en entonnoir

pyramid-chart-2__1_.png

Les graphiques pyramidaux (graphique triangulaire ou diagramme triangulaire) sont une façon amusante de visualiser les relations fondées. Ils apparaissent sous la forme d'un triangle qui a été divisé en sections horizontales avec des catégories étiquetées selon leur hiérarchie. Les diagrammes pyramidaux peuvent être orientés vers le haut ou vers le bas, selon les relations qu'ils représentent. Les couches empilées peuvent également afficher l'ordre des étapes d'un processus particulier.

Un graphique en entonnoir affiche des valeurs de proportions progressivement décroissantes. La taille de la zone est déterminée par la valeur en pourcentage. Ce type de graphique est souvent utilisé par les équipes commerciales pour afficher les étapes de progression des ventes ou les ventes potentielles dans le futur. Cela peut également être un moyen d'afficher un rapport de vente.

Meilleures pratiques pour créer des graphiques pyramidaux et en entonnoir :

  • Choisissez un sujet et créez des sous-catégories précises. Décidez quelles informations vous souhaitez transmettre avec votre pyramide / entonnoir et labellisez clairement vos couches.
  • Organisez vos sous-catégories. Décidez de l'ordre et de la valeur de chaque section de votre pyramide et organisez-les en fonction de leur hiérarchie.
  • Soyez cohérent. Gardez l'espacement de vos sections uniforme et choisissez une palette de couleurs discrète.
  • Minimisez les sous-catégories. L'ajout de plusieurs couches et couleurs peut rendre votre pyramide difficile à lire.

 

Nuages de mots

word-cloud__1_.png

Les nuages de mots (également appelés nuages de mots-clés) sont un type de liste pondérée. Les nuages de mots affichent du texte dans différentes tailles de police, poids ou couleurs pour afficher les fréquences ou les catégories. Ils peuvent être classés par ordre alphabétique ou au hasard. Ils aident les gens à identifier les tendances et les récurrences qui auraient pu être difficiles à voir autrement.

Meilleures pratiques pour créer des nuages de mots :

  • Fournissez le contexte.@ Les nuages de mots sont visuellement accrocheurs et fournissent des informations sur la fréquence, mais ils ne donnent souvent aucun contexte au spectateur.
  • Utilisez des nuages de mots pour afficher la fréquence. Évitez de les utiliser pour afficher des sujets complexes comme le budget ou la crise des soins de santé.
  • Regardez la longueur de votre mot. Les mots plus longs prennent plus de place et peuvent être trompeurs.
  • Évitez d'avoir des mots trop similaires en taille ou en couleur.
Cet article vous a-t-il été utile ?

Nous sommes là pour vous aider

Contactez l'assistance, obtenez des réponses de la part de notre communauté, ou visionnez nos tutoriels dans l'atelier.